Voir comme une abeille

Voir comme une abeille

Année

En cours

Axe de recherche

Aérospatiale

Les abeilles sont utilisées comme vecteurs de pollinisation et de transport de produits chimiques agricoles en agriculture extérieur et en serre. Cependant, dans certaines situations, l’utilisation de pollinisateurs naturels est problématique, nommément : production hybride, culture de médicaments pharmaceutiques, transport chimique supérieur à la tolérance de l’espèce vecteur ou atmosphères pauvres en dioxygène.


Les petits véhicules aériens sans pilote (UAV) pourraient servir de vecteur alternatif dans de telles situations et remplir d’autres fonctions (c.-à‑d. estimation du rendement, détection précoce des ravageurs, estimation de l’humidité du sol, etc.). Une étape vers le déploiement d’un tel outil consiste à embarquer la capacité de classification et d’analyse des fleurs à bord d’un drone. Les caméras de drone traditionnelles ont un filtre Bayer couvrant le capteur pour créer leur image couleur. Cette configuration est optimisée pour la vision humaine et non pour détecter des repères floraux nécessaire à la navigation des pollinisateurs.

Nous allons créer un système de vision numérique optimisé pour la gamme UV du spectre visuel d’une abeille ; qui peut être intégré dans un drone. Il montrera la capacité d’un tel système à : distinguer les espèces cultivées des mauvaises herbes, localiser l’espèce végétale souhaitée, identifier, compter et cartographier les fleurs.